Neo Pop Art

MASAYA, artiste Neo Pop

Le mouvement artistique

C’est avec grand plaisir que la galerie Artiane a accueilli Yves Massaya, un artiste au regard bleu et au sourire qui éclairent ses origines guadeloupéennes. Né à Paris en 1960, Masaya est un artiste français reconnu, tant par le marché de l’art que par ses pairs. Issu d’une famille d’artistes, il évolue enfant dans les univers de la mode et de la musique. C’est ainsi que dès son plus jeune âge il se passionne pour le dessin rythmé de couleurs et montre déjà l’artiste en herbe.

 

Influences

Jeune homme, c’est tout naturellement qu’il s’oriente vers des études de stylisme et de dessin. Diplômé de ESMOD, école supérieur des arts et techniques de la mode, ce parcours l’a aidé pleinement à trouver son expression et à peaufiner sa ligne artistique. Son métier de styliste dans le prêt à porter l’invite à découvrir les capitales du monde entier. Sa passion pour la photographie, autre héritage familiale, lui permettra de collecter d’innombrables prises de vues au cours de ses périples. C’est dans les années 2000 que Masaya s’essaye à ses premiers tableaux. Perfectionniste à souhait, son atelier, tel un véritable studio de création, ressemble à un cabinet d’orfèvrerie.

Peintre de son temps

Ayant conquis de nombreux artistes depuis plusieurs années, le Neo Pop Art, dérivé du pop art (citons Charles Fazzino), est un mouvement artistique qui continue à se développer et à se propager en attirant tout autant les artistes que les amateurs d’art contemporain toujours plus nombreux. En effet, cette vague d’artistes a sorti le monde de l’art d’une poignée de mains élitistes. Plus facile d’accès, plus populaire au sens noble du terme, le nouveau pop art se veut grand public, en redonnant vitalité à la mémoire et à la vie collectives. Masaya fait partie de ces artistes exceptionnels qui s’adonnent au Neo Pop Art pour exprimer ce projet. A travers ses œuvres, il reste toujours attentif aux principes du mouvement, fondation de ladite vitalité.

Inspirations

Les compositions de l’artiste se singularisent surtout par le panachage des villes contemporaines, de la société des années 60 aux citées d’aujourd’hui, revitalisées dans des mises en scènes vivantes, dynamiques et particulièrement colorées. Inspiré par la mode on l’a vu, ses créations proviennent avant tout de sa collection photographique glanée lors de ses nombreux voyages qu’il continue d’affectionner. Sur ses caissons aluminium, l’artiste se plaît à explorer des peintures acryliques, des résines aux effets métalliques, des matières irisées, des strass, paillettes, éclats de miroirs et autres trouvailles, afin de faire jaillir une brillante lumière.

Une oeuvre complète

Ce jeu tout en finesse et en transparence donne un impressionnant éclat à ses oeuvres, toutes rehaussées à l’humeur et au savoir-faire de la main. Figures d’icônes américaines et britanniques, urbanisme moderne, des portraits punks aux pubs branchées, l’artiste habille ses modèles comme le styliste son mannequin. “Travail d’orfèvre”, une expression populaire qui témoigne de la précision de l’homme à l’oeuvre. Doté d’une grande habileté et d’une forte sensibilité artistique, tel un artisan d’art Masaya donne une touche marginale à ses œuvres. Masaya est un artiste complet avec une identité reconnaissable, c’est une signature.

neo pop art
neo pop art

Reconnaissance tout public

Dérivé de l’art populaire, le neo pop art est un mouvement artistique dont l’objectif est d’intégrer l’art dans la vie quotidienne de chacun. Pour ses défenseurs, il n’y a point d’art supérieur aux autres. Chaque œuvre, chaque tableau, chaque sculpture doivent être compris par tout public. Masaya s’exprime tout en gardant cette relation entre lui et le public, incluant dans ses œuvres des figures d’icônes (Ray Charles, Rihanna, Edith Piaf, la reine d’Angleterre, Prince…), des symboles reconnus (Statut de la liberté, la tour Eiffel, le drapeau d’Angleterre…) ou encore des personnages mythiques (Batman, superman, Spider-man…).

Méthode créative

Pour assouvir sa créativité, il n’hésite pas à introduire à la fois des images éphémères, des graphiques originaux ou des figurations libres. Dans cette perspective, l’artiste garde le lien avec son public par sa méthode de travail. Masaya reste fidèle au mouvement en alliant peintures classiques et techniques d’impression issues des dernières technologies, au profit de ses messages mués par un cachet de caractère.

neo pop art
neo pop art

Un Neo Pop Art plus classique

Se référant aux plus grands artistes Neo Pop tels que Andy Warhol ou Jean-Michel Basquiat, Masaya s’est permis des arrêts sur image sur les plus grands noms de l’Amérique. On compte ainsi dans les œuvres de l’artiste un portrait de Jimi Hendrix sur des disques qui rappellent le début de la culture pop et les succès de cette culture. Un autre de Ray Charles pour rendre hommage à ce chanteur qui a aussi percé le marché de la pop.

Un design contemporain

Masaya joue également de l’écriture pour souligner ses illustrations. Considérés comme une forme codifiée de dessins, les mots, marques, logos, affiches sont autant de clin d’oeil visuels qui dénoncent les enjeux marketing de leurs créateurs. Entrés dans le décor public, ils sont revisités dans les œuvres de Masaya pour user d’appels inestimables qui concourent à la compréhension de ses travaux. Les mots deviennent ainsi partie prenante des œuvres de l’artiste, au même titre que les icônes et les symboles.

neo pop art

Gammes de couleurs

Masaya préconise l’utilisation des couleurs vives pour animer ses œuvres. Cette esthétique aux allures clinquantes ne manque pas d’interpeller. Avec sa technique inédite, l’artiste entend attirer l’attention du public certes sur un univers street mais avant tout par l’oeil.

Sa capacité à produire une luminosité extravagante et riche de reliefs en tous genres, alliant les codes couleurs et les matières les plus inattendues, donne à cet artiste une identité sans comparaison.

Matérialisation de cultures

En regardant les œuvres de Masaya, on se rend vite compte que l’artiste cherche à matérialiser l’histoire : ici l’Amérique, là la Grande-Bretagne, enfin la culture française via Paris sa capitale, ou encore Tokyo pour la grande modernité du Japon. Il rend vivante et bouillonnante la ville, bouscule l’architecture, magnifie les vedettes, us et coutumes sont révélées. Les gens, leurs moeurs, la rue et l’architecture de ces pays, sont autant de sources de cette culture populaire à l’origine du style Neo Pop. Masaya rend hommage aux grandes stars gageant que le public ne les oublie pas.

neo pop art

Références au cinema

La culture cinématographique est aussi mise à l’honneur. En usant des figures icônes du 7ème art, l’artiste confirme le potentiel et l’influence de cet art dans l’art. Les visages des étoiles et les codes du cinéma deviennent ainsi des figurations narratives contribuant à raconter l’histoire. Dans le même élan, Masaya se réfère aussi aux œuvres du monde magique de Disney. Selon lui et comme tant d’autres l’ont compris, le monde du Disney est de culture mondiale à part entière.

neo pop art

Un art qui traverse les époques

Les œuvres de Masaya ne se limitent pas seulement à vouloir raconter l’histoire du monde. L’artiste vise à faire un pont reliant le temps passé au présent. De la Joconde aux smileys, autant il se réfère aux icônes d’hier autant il témoigne de ce monde numérique d’aujourd’hui qui caractérise notre ère de mondialisation. Des palissades aux supports métalliques, du tableau à la sculpture, Masaya explore avec talent les tendances contemporaines.

 

 

Sources:

 

neo pop art

Pour partager “MASAYA, ARTISTE NEO POP ART” :

Pin It on Pinterest